Série d’images glanées sur internet, les jeunes mariés  représentés souhaitent vendre leurs robes sur le site Le Bon Coin. À des fins d’anonymat, les revendeurs ont masqué, gribouillé, découpé leurs visages, créant parfois des compositions faisant écho à des productions iconiques de l’Histoire de l’Art. Sorte de contre-imagerie amoureuse, cette collection pose un regard ironique sur l'iconographie de mariage et nous questionne sur les standards de représentations matrimoniales.

Bride and beach (blue), 2018