Sans titre (posters),  2016

35 posters de paysages commandés sur internet et enroulés autour de leurs supports d'expédition en carton.

Dimensions variables.

 

Coucher de soleil sanguinaire sur palmiers et plage de sable. Cette iconographie, largement diffusée au sein de la culture visuelle occidentale contemporaine, est ici montrée sous sa forme objet; 35 posters sont ainsi présentés en rouleaux et disposés dans l’espace d’exposition.

La représentation exotique est ici morcelée au gré des tubes qui ne laissent entrevoir qu’une partie de l’image. L’esthétique sérielle de cette installation, l’effet de répétition et de fragmentation du motif, joue avec la déréalisation et la prise d’autonomie de ce paysage sur son référent premier. Par la disposition des rouleaux et le déplacement du spectateur, l’image du coucher de soleil finie ainsi par se reconstituer dans l’espace d’exposition.

Par ce travail de décomposition et de recomposition d’image, Sans titre (posters), incite à déconstruire cette image, icône d’exotisme, pour en reconstruire le sens et mettre en évidence le caractère balisé de notre culture visuelle occidentale contemporaine. Pop et industrielle, cette installation est également un discret clin d’oeil aux pièces d’Allan McCollum.