2016

Travail réalisé sur la thématique de l'Image Opératoire, en partenariat avec l'Observatoire des pratiques de création de l'Image Numérique (Obs'In).

"Dans le cadre de la bourse de recherche et création de l'Observatoire des Pratiques de Création de l'Image Numérique 2016 (Obs'In), les trois jeunes artistes Hélène Bellenger, Kevin Cardesa et Chloé Desmoineaux, on décidé de sortir du discours anxiogène et dystopique qui entoure l'inflation de ces technologies de la surveillance, pour traiter des pendants parfois absurdes de ces appareillages.

Kevin Cardesa, s’intéresse ainsi aux caméras de surveillance météo comme pour mieux souligner la platitude de certaines vues, de certains cadrage, créant chez le spectateur une frustration face à l'absence d'évènement; une espèce d'attente vaine qui invite à détourner le caractère panoptique de la videosurveillance. Dans cette logique de l'introspection de cette omniprésence du visible, Chloé Desmoineaux décide de décortiquer les rouages d'une caméra de surveillance pour la filmer à son tour. Sorte d'ouroboros visuel, c'est la machine de surveillance qui est elle même l'objet d'observation dans ce projet. Enfin, Hélène Bellenger fait le choix de traiter de la vidéosurveillance dans la sphère privée, ces petites caméras espionnes camouflées en objets du quotidien. Par la collection et l'accumulation de ces objets, la jeune artiste questionne le spectateur sur le caractère à la fois cocasse et vicieux des formes que prennent parfois ces petites caméras de foyers."